Les ateliers portrait


Créer une atmosphère dans la réalisation d'un portrait photographique est l'art de générer par la communication, une empathie naturelle pour obtenir une émotion vraie et la capturer.

Mon Objectif

Mon but dans la création de ces après-midis de prises de vues, est de créer une zone de rencontre entre des photographes passionnés et des modèles. Je recherche des personnes créatives qui vous proposent un monde par le partage de leur passion (du musicien au Cosplay, du modèle de mode au Steampunk en passant par autant de monde qu'il m'est possible de trouver).

Cela me permet de pouvoir créer des éclairages créatifs qui collent à la peau du thème traité. Il reste ensuite à établir le contact et à aider le photographe à développer son approche du portrait.

Le Niveau

Il n'est pas obligatoire d'avoir un niveau confirmé pour ces ateliers. C'est une zone d'expression et d'aide pour les novices. Je donne au plus vite les armes pour se sentir à l'aise avec la prise de vue. La technique est peu contraignante. Et lorsque les réglages sont calés. Le photographe a tout le loisir de composer dans la scène.

Je profite également de ces ateliers pour apprendre à lire la lumière. Cela permet très rapidement d'observer les scènes d'une manière différente. La sensibilisation à la lumière ouvre des portes non négligeables dans la vie du photographe. En effet, on dit très souvent que la différence entre un photographe débutant et un photographe expert, est la manière de gérer ses lumières.

Je vous propose donc d'apprendre et d’améliorer la prise de vue de portrait, par l'appréhension de la relation avec le modèle. Je vous propose d'améliorer considérablement la confiance en soi et la création de portraits significatifs. Avant tout, l'atelier vous aidera à découvrir quelle est votre façon la plus personnelle d'aborder la photographie de portrait. Il vous donnera des clés pour comprendre la lumière en lumière naturelle.

Les besoins

Un appareil photo avec la possibilité de travailler en mode manuel et une griffe acceptant un flash externe type Nikon Canon. Attention impossible avec les Sony du type alpha 55 et 65 qui ne peuvent débrailler le live view du viseur. Pour les propriétaires de Fuji X-pro prévoir une griffe pour adapter les flash externe (ou possibilité d'utiliser un câble synchro flash).

Il est possible de travailler au pied pour un meilleur contrôle du cadrage et le travail de l'expression avec le modèle.

Les objectifs : un 50mm est suffisant pour travailler. Une optique de Kit fonctionne également et permet de travailler.

Il est cependant conseillé de travailler au-dessus du 70 mm que ce soit en fixe ou au zoom. L'ouverture minimum n'a pas vraiment d'importance pour cette discipline, nous tournons autour du f/5.6 - f/8 - f/11. La grande différence se marquera sur la déformation ou de la compression des perspectives qui impactent le modèle. Il est tout à fait possible de travailler au grand angle dans la recherche de créativité. Mon rôle est de vous alerter des points positifs et négatifs de vos choix. Mais, je suis loin d'imposer une ligne unique.

Petites astuces

L'approche sensible du portrait se construit par la découverte d'artistes confirmés. Vous pouvez vous intéresser au travail de Steve McCurry, un maître du genre en lumière naturelle. Vous pouvez également aller explorer le monde d'Annie Liebovitz. Une artiste incontournable de cette discipline. Je vous conseille également la perfection des photographies de Isshogai. C'est un maître dans la reconstitution d'ambiance de film pour l'esthétique des photographies de mode. Ce n'est pas ce qu'il manque des artistes de références. Ils font partie de mes inspirations. Vous pouvez également vous attarder sur l'art pictural. La peinture rassemble des chef-d 'œuvres incontournables dans l'exploitation de la lumière. Mes centres d'intérêt se tournent vers les peintres flamands tel que Rembrandt, Rubens, Vermeer. Mais je m'arrête volontiers chez les maîtres italien pour la justesse des volumes, le Caravage, Leonard de Vinci, Michel-Ange.

Je précise que s'inspirer n'est pas copié. C'est juste le moyen d'éduquer son œil aux harmonies des formes. C’est le moyen de ressentir la vibrance de la lumière. C'est par cette approche que la compréhension de la scène commence. En effet, la mode et ses codes d'éclairages offre souvent des photographies au contraste faible. Il s'effectue sur base de large lumière presque rasante pour révéler la finesse des textures des vêtements. Ce n'est pas pour moi, une orientation artistique. C'est surtout des techniques d'éclairages destinées au marketing. Nous sommes tellement confrontés à ces représentations que nous en oublions la force de la lumière.

Attention, je ne dis pas que c'est inintéressant. Je précise seulement que ces techniques sont prévues pour un caractère de pré-presse et que la dynamique de contraste ne donne pas à mon avis la puissance des portraits artistiques. Et, il faut pour être crédible. Faire appel à des modèles au physique que j'appelle calibré. C'est une esthétique très particulière qui ne peut pas s'appliquer à tout le monde.

Je préfère largement des approches de caractères qui révèlent la personnalité du modèle. Et nous offre un terrain de jeux sans limites.

Tenir ses liens a portée de mains.

Pour rassembler et avoir un accès rapide à vos recherches, je vous conseille d'ouvrir un compte Pinterest. Il permet d'épingler et de retrouver des sites sur un visuel qui vous attire. Un des avantages, c'est que vous pouvez partager des lignes artistiques avec un groupe de travail afin de monter des projets concrets. J'assimile ce réseau social à un carnet de croquis, tel que je le tenais sous forme de papier pendant mes études en arts appliqué.

Conclusion.

Je vous propose dans cette formule. Une possibilité d'échanger et de créer un portfolio. L'ambiance des ateliers est conviviale et communautaire. Il existe de l'entraide entre les photographes membres du studio. Cela se prolonge via le groupe de discussion qu'est Focus sur ZgStudio.com. On y prolonge les ateliers pour un échange d'avis. Je prends un soin tout particulier à préserver les membres du groupe des critiques virulente. Ce n'est pas le but. Il s'agit bien d'y trouver des réponses sur le suivit des post-productions et avoir des avis sur son cadre et sa composition. J’insiste pour préserver la ligne artistique de l’auteur.

Et le partage peut s'effectuer dans toutes les disciplines. Ce n'est pas réservé au portrait. Mais bien à l'ensemble des aspects de la photo numérique.

Vous pouvez découvrir la communauté Focus facebook avec ce lien. Rejoignez-nous


#Lumière #studio #flash #strobisme #atelier