Ma formation Adobe Lightroom



Pour commencer.

La prise de vue en photo numérique est une facette de l'activité du photographe. Elle a pour fonction de capturer de manière optimale la lumière de la scène.

Mais une partie du travail s'organise aussi autour de votre ordinateur. Il est donc important de s'adjoindre l'aide de logiciel performant. Pour être ergonomique, un programme doit pouvoir associer une fonction de catalogue pour gérer des milliers de photos. Il doit vous permettre également de développer celle-ci à l'aide d'un module de dématriçage RAW. Et surtout, il doit vous permettre de modifier vos images sans endommager les fichiers sources.

Lightroom offre toutes ces fonctions de bases et bien d'autres encore. Il permet de classer, retoucher et partager en direct sur vos réseaux sociaux. Il offre un module de localisation pour retrouver des années après le lieu de vos shootings. il inteprête les données GPS qui sont intégrées à la prise de vue. Il vous permet également de concevoir des livres, des diaporamas.

Il offre également un système de flux de travail par lot des plus intéressants. Il permet de sauver vos esthétiques d'image en formule de préréglage accessible d'un clic. Vous pouvez ainsi tester une multitude de solutions à chacune de vos photos.

J'ai personnellement adopté lightroom. Car il fait partie de la suite adobe. La raison en est simple, j'ai été formé à l'utilisation de Photoshop, Indign, Illustrator dans mes études de l'infographie. Je suis donc resté dans cette suite par habitude de l'ergonomie mit en place dans la créative suite.


Relevons la différence entre Lightroom et Photoshop.

Lightroom et Photoshop ne sont pas à la base conçus pour la même utilisation.

Alors que Photoshop est conçu pour le traitement d'une image unique, Lightroom permet de gérer un ensemble de photos. Les modifications s'enregistreront alors dans un fichier joint, permettant de revenir à vos originaux avec facilité ou de tester plusieurs variantes. Les filtres ne sont cependant présents que sur le logiciel Photoshop.

En ce qui concerne la retouche.

Lightroom offre beaucoup moins de possibilités que Photoshop. Ce logiciel n'est pas fait pour de la retouche dite « lourde » et n'offre donc pas d'outils de retouches poussées. Son interface est beaucoup plus simple, mais permet toutefois de recadrer vos photos, modifier la luminosité, les courbes et les contrastes, mais aussi et surtout de trier, annoter, classer des photos comme dans une bibliothèque classique.

Conclusion.

On peut qualifier Lightroom de catalogueur embraquant le moteur graphique de Caméra RAW. Il permet les manipulations de bases nécessaires à une édition d'images de qualités. Il vous offre une correction locale à l'aide de ses outils dans la limite des possibilités du logiciel. Il remplit parfaitement son rôle de chambre noire. Il est assez intuitif, mais, il demande quand même la compréhension des principes de l'édition d'une photo en termes de lumière, de la gestion du bruit et de la colorimétrie.

Pourquoi suivre ma formation?

Je m'engage à vous apporter tous les éléments nécessaires à l'édition de vos photos en abordant le développement sur la simple base de votre Histogramme. Suivre cette formation c'est vous assurez de changer radicalement vos habitudes de prise de vue en prenant conscience des limites du logiciel, de ses points fort et des faiblesses lorsqu'on force le traitement.

J'ai découpé cette formation en trois modules.

Module 1 - Le développement global.

Il s'agit ici de mettre en place les paramètres nécessaires à l'édition de qualité et d'aborder le traitement de la lumière en relation direct avec la compréhension du comportement de l'histogramme suivant les interventions. Nous parlerons également de la netteté et du piqué appliqué au format RAW

Les paramètres d'édition

Comprendre l'histogramme

La balance des blancs et la température de couleur

L'exposition et les réglages dédiés à la lumière

Les courbes, avec réglages par couches

Les corrections d'objectif et aberration chromatique

La réduction du bruit

Le mode TSL et NBLe virage partiel

Le vignettage, L'étalonnage de l'appareil Photo

Modules 2 – les outils de développements localisés

Le travail avec des outils dédiés à la retouche localisée de l'image est le point le plus important. Cette approche permet d'apporter un côté très personnel dans vos clichés.

L'outil de cadrage

L'outil suppression des défauts.

L'outil correction des yeux rouges.

L'outil dégradé.

Le filtre radial.

L'outil pinceau.

Module 3 - La Comparaison entre le catalogue Lightroom et un explorateur de fichiers

L'utilisation de Lightroom diffère de celle d'un explorateur de fichiers tels qu'Adobe Bridge. Les explorateurs de fichiers nécessitent un accès direct et physique aux fichiers qu'ils affichent. Pour que les fichiers puissent s'afficher dans Adobe Bridge, ils doivent se trouver physiquement sur votre disque dur, ou votre ordinateur doit être connecté à des supports de stockage contenant les fichiers. Etant donné que Lightroom utilise un catalogue pour effectuer le suivi des photos, vous pouvez afficher un aperçu des photos dans Lightroom, que ces photos se trouvent physiquement ou pas sur le même ordinateur que le logiciel.

Comprendre le module d'importation.

Gestion des photos par collection.

Comprendre la logique de tri des photos

Etude du module des métadonnées

Modules d'exportation

Méthodes recommandées d'utilisation des catalogues Lightroom. Il faut prendre le temps de réfléchir à la manière dont vous allez utiliser Lightroom. Vous pouvez déplacer des catalogues et des photos, placer des photos dans plusieurs catalogues et combiner ou fusionner des catalogues, mais tout cela peut prêter à confusion.

Décidez à l'avance où stocker votre catalogue Lightroom. Vous ne pouvez pas l'enregistrer sur un réseau. Vous allez probablement le stocker sur le disque dur de votre ordinateur ou sur un disque externe. Après avoir décidé où vous allez enregistrer le catalogue, déterminez le dossier spécifique (ou le chemin) où vous allez le placer.

Déterminez où vous souhaitez conserver vos photos. De combien d'espace disque disposez-vous sur le disque dur? Cet espace sera-t-il suffisant? Si vous travaillez sur plusieurs ordinateurs, envisagez de conserver votre catalogue et vos photos sur un disque externe que vous pourrez brancher sur tous ces systèmes. Copiez ou déplacez vos photos à cet emplacement avant de les importer dans Lightroom.

Conclusion.

Il est important de mettre en place une logique de stockage et une politique de sauvegarde efficace.